À l'attention de Joe le Corbeau, éditeur de son "Shoah Hebdo"

Publié le par Nadia Geerts

À l'attention de Joe le Corbeau, éditeur de son "Shoah Hebdo"

Monsieur,

Sur la quatrième de couverture du recueil de caricatures "Shoah Hebdo" vous utilisez sans autorisation mon nom, assorti d'un commentaire destiné à tromper le lecteur en lui faisant croire que je cautionne votre "humour".

Or, j'ai publiquement dénoncé vos productions et j’ai manifesté, notamment dans mon article intitulé « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » (http://nadiageerts.over-blog.com/article-on-peut-rire-de-tout-mais-pas-avec-n-importe-qui-110565612.html), que je les considérais non seulement comme médiocres, dépourvues de la moindre trace d’humour, mais surtout comme indubitablement antisémites. Et les collaborateurs dont vous semblez vous honorer, qu'il s'agisse de Soral, de Dieudonné ou de Faurisson, achèvent de lever tout doute à ce sujet.

Vous ne pouvez ignorer qu'en utilisant mon nom comme vous le faites, vous détournez totalement mes propos, vous les privez de leur sens en les dépouillant de leur contexte. Il n’est pas question que j’apparaisse comme une caution morale de votre production nauséabonde et que je rejette.

Si, à mon plus grand étonnement, vous aviez un tant soit peu d'honnêteté intellectuelle, vous insérerez dans chacun des exemplaires de votre recueil un « erratum » reproduisant le texte des présentes et vous supprimerez toute mention de mon nom des éventuelles prochaines éditions de votre livre. La présente constitue une mise en demeure.

Nadia Geerts

À l'attention de Joe le Corbeau, éditeur de son "Shoah Hebdo"
À l'attention de Joe le Corbeau, éditeur de son "Shoah Hebdo"À l'attention de Joe le Corbeau, éditeur de son "Shoah Hebdo"