Dernière humeur allochtone pour Mehmet Koksal

Publié le par Nadia Geerts

La nouvelle est tombée hier soir: Mehmet Koksal, qui gérait depuis quatre ans le blog "Humeur allochtone" (http://allochtone.blogspot.com/), rend son tablier. En cause ? "Menaces et insultes, pression familiale et procès à charge dans les associations et cafés turcs, j'en ai marre de devoir expliquer des principes de base d'une société démocratique à des personnes qui refusent tout dialogue."
Il y a quelques jours, Mehmet s'était fait mollester par une bande d'excités lors d'une des émeutes qui ont agité la communauté d'origine turque de Bruxelles (voir mon article
http://nadiageerts.over-blog.com/article-13289009.html). Insultes et menaces avaient ensuite proliféré sur son blog: il l'avait bien cherché, n'est-ce pas ?
Visiblement, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Pas facile, sans doute, de s'appeler Mehmet et de dénoncer les Loups gris ou le négationnisme relatif au génocide arménien, ou encore d'écrire que "les problèmes découlant du retard linguistique et du regroupement familial ne peuvent être surmontés sans, notamment, passer par l'obligation d'apprendre une des langues du pays de résidence".

Je n'étais pas toujours d'accord avec lui, ainsi lorsqu'il n'avait rien vu de dérangeant dans le discours tenu par Tariq Ramadan lors d'une conférence à laquelle j'assistais aussi (http://nadiageerts.over-blog.com/article-5877431.html), ou lorsqu'il s'était indigné de ce qu'on distribue des oeufs de Pâques dans les écoles communales schaerbeekoises. Mais qu'importe. Il faisait partie de ceux qui rendent la démocratie vivante. Son blog, bien géré, suscitait le débat et la réflexion. Aujourd'hui, il se retire et c'est vraiment dommage. Il promet cependant qu'il continuera à écrire, sur d'autres supports médiatiques.

Bon vent, Mehmet !

Publié dans Société