Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bonjour !

 

 

      portraits nadia 2011 220

Recherche

Texte Libre

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 11:22
Stupeur au palais de Justice: les décorations de Noël qui y avaient été installées ont toutes été enlevées, à l'exception d'un tout petit sapin. Motif: "On nous a demandé de tout enlever pour ne pas choquer une partie de la population qui entre dans le palais. On devait rester neutre pour les musulmans."
L'article de la Dernière Heure  qui relate cette affaire ne mentionne pas si ce grand nettoyage faisait suite à une quelconque demande de musulmans. Dans le cas, peu probable, où ce serait le cas, peut-être faudrait-il rappeler que le sapin de Noël n'est pas un symbole religieux, pas plus que les boules et guirlandes qui le décorent traditionnellement, mais trouve son origine dans une célébration païenne du retour de la lumière, à cette époque sombre de l'année. Autant la présence d'un crèche serait tout à fait contraire au principe de neutralité de l'Etat - et donc des tribunaux -, autant celle d'un sapin ne fait que souscrire à une tradition dont peuvent se revendiquer tous les citoyens, qu'ils soient croyants ou non, et qui, en tout état de cause, ne devrait choquer personne.

Quoi qu'il en soit, par cette décision, la greffière risque fort de produire un effet contraire à celui qu'elle dit rechercher, à savoir jeter le discrédit sur la population musulmane, que cette décision risque de faire apparaître comme intolérante et rétive à toute forme d'intégration à la culture occidentale.

Personnellement, j'avoue souffrir rapidement d'indigestion à cette époque où les décorations de Noël, y compris sonore ("We wish you a merry Christmas" et autres mélodies sirupeuses) envahissent l'espace public. Mais jamais il ne me viendrait à l'idée, pour le coup, de brandir la neutralité de l'Etat, ni même la laïcité que j'aimerais lui voir adopter, pour justifier mon intolérance gastrique aux charmes des festivités de fin d'année.


Source: (
http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=774541)

 


Partager cet article

Published by Nadia Geerts - dans Laïcité - religions
commenter cet article

commentaires

F.Z. 18/12/2007

Vous savez, moi je ne suis pas choqué quand je vois un sapin de Noël  ou même une crèche..., j'ai aucun problème avec les traditions des autres. Mais me faire croire que le sapin de Noël devrait concerné tous les citoyens, un peu comme un symbole universel... non non non, ça ne passe pas ! Enfin, si le sapin de Noël est un symbole religieux (chrétien donc) pouvez-vous m'expliquer pourquoi, en cette période de fêtes de fin d'année, tant de musulmans (par exemple des femmes voilées) se précipitent aux caisses des grands magasins avec un caddie rempli de cadeaux ? Ben ...peut-être que ces musulmans et musulmanes voilées préparent une autre fête, plutôt islamique...qui sait ?  peut-être que ce sont de gros consommateurs ? il aurait fallu leur poser la question ? ? Pouvez-vous me certifier qu'aucun musulman de votre entourage ne dresse un sapin chez lui ? Euhhh, juste avant de lire votre question, j'étais persuadé qu'aucun musulman de mon entourage ne dressait de sapin de Noël chez lui, maintenant, j'ai comme un doute  sur l'une ou l'autre de mes connaissances. Je vais mener ma ptite enquête, je vous tiens au courant... :-))

Xarro 19/12/2007

"Quand donc allez-vous admettre que la religion catholique fait partie intégrante, qu'on le veuille ou non, de notre civilisation ?"Notre espace de vivre-ensemble est ce que nous décidons ensemble d'en faire. C'est pas un donné immuable hérité du passé. Nous avons non seulement le droit mais le devoir de réfléchir sur notre manière de vivre... et de changer celle-ci en fonction des convictions que nous adoptons au fil du temps.L'héritage culturel est une chose. La neutralité de l'Etat en est une autre. J'ai personnellement en horreur ces fêtes religieux qui persistent dans notre calendrier d'Etat. Par contre, j'entends me battre pour que chacun puisse célébrer en privé... voir en public (les fêtes je suis d'avis de les partager) les temps forts de ses croyances.J'ai beaucoup de tendresse pour les gens qui vont danser nus sous la lune. Un peu moins pour ceux qui s'agenouillent devant des statues d'homme en croix. Mais mes goûts personnels sont une chose et mon attachement à la laïcité et à la démocratie en sont une autre.Je pense en bref qu'une société où l'Etat serait totalement laïc serait une meilleure société pour tous. Mais voilà : tout le monde n'as pas envie d'une meilleure société pour tous.Dommage, parce qu'une société pourrie, elle est pourrie pour tout le monde aussi. :/ (Ou pas. Je réfléchirai à ça après avoir fini mon café. Joyeux noël ! :p)

Remy Velazquez 21/12/2007

Joyeux Noel Criquette !

Remy Velazquez 21/12/2007

(dsl pour cette petite private joke avec Xarro, voici la clé : http://www.dailymotion.com/video/x3jzv9_le-coeur-a-ses-raisons-le-punch-de_fun  ^^)

Stambouli 23/04/2008

Monsieur Tonnelier est un contributeur de Wikipedia. il agit parfois sous son nomhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Utilisateur:TonnelierIl semblerait toutefois qu'il se fait Appeler Bradipus, étrange non ?http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:BradipusSur sa page de discussion, il indique aussi. Il indique déjà une chose incroyable sur sa page par rapport au Faux Soir qu'il décrit comme un fait hilarant de la seconde guerre mondiale.Le thème de l'extrême droite sur Wikipedia, premier site internet mérite une attention toute particulière...http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-13770837-6.html

Articles Récents

Accueil

Ce blog se veut, entre autres choses,  un espace de libre critique des tentatives d'immixtions du religieux dans le champ du politique - de la res publica -, partant du principe que seule la laïcité de l'Etat permet la coexistence de diverses sensibilités philosophiques et religieuses, sans qu'aucune d'elles ne prétende écraser les autres. Ni religion d'Etat, ni athéisme d'Etat, mais la conviction que nos options religieuses et philosophiques sont affaire privée, au même titre que notre sexualité.
Comme fil conducteur, l'humanisme, qui récuse l'enfermement de qui que ce soit dans des catégories qu'il n'a pas choisies, au nom de sa sacro-sainte appartenance à la communauté, quelle qu'elle soit.

Mes bouquins

fichuvoile-f6f88