Fitna : la confusion

Publié le par Nadia Geerts

J’ai visionné le film du député néerlandais Geert Wilders. Une dénonciation de l’islamisme qui, hélas – mais pouvait-on espérer autre chose de la part de ce député populiste de droite ? – vire à la dénonciation pure et simple de l’islam, lorsqu’après nous avoir imposé la vision de ces fous d’Allah qui égorgent et pendent, commettent attentats et appels au meurtre, bref suintent la haine tout en se réclamant de l’islam, le film se clôture par une assimilation pure et simple de l’islam à ces abominations.

Comment comprendre autrement, en effet, le rappel de l’augmentation spectaculaire du nombre de musulmans aux Pays-Bas et en Europe, que comme un amalgame pratiqué entre islam d’une part et terrorisme, fanatisme et barbarie de l’autre ?

Aussi ne partagé-je pas totalement l’avis de Mohamed Sifaoui lorsqu’il écrit sur son blog qu’il soutient totalement le contenu de ce film bien que « le film de Geert Wilders occulte un aspect important. Il oublie sciemment de mentionner que les premières victimes de la barbarie islamistes sont musulmanes. Il oublie de souligner que nous ne sommes pas dans une guerre de civilisation mais dans une guerre qui oppose LA civilisation qui contient ceux qui se reconnaissent dans les valeurs universelles et les idées humanistes à la barbarie représentée par ces êtres infâmes, ces nazis des temps modernes, ces rebus des sociétés : je parle de tous les islamistes. Ce film entretient par ailleurs un mauvais amalgame lorsqu'il met à l'index l'ensemble des musulmans européens les présentant implicitement comme un danger potentiel. C'est certainement le côté populiste et le positionnement politique de son auteur qui le pousse à propager ces idées. ».

Cet oubli et cet amalgame constituent en effet pour moi plus qu’un péché véniel, dès lors qu’elles mettent en lumière les intentions réelles de l’auteur.

Ceci étant dit, j’ose espérer que ce film sera visionné par le plus grand nombre possible, y compris de musulmans, et qu’au lieu de nouveaux appels au meurtre, il déclenchera un sursaut de protestation salutaire des nombreux musulmans qui refusent d’être associés à cet islam-là. Au lieu de faire taire Wilders, je forme le vœu que ceux-là auront à cœur de faire entendre la voix des musulmans démocrates, et de refuser publiquement que pareils bourreaux sanguinaires osent encore jamais s’exprimer en leur nom.

Pour voir la vidéo de Fitna et lire le commentaire qu'en fait Mohamed Sifaoui: http://www.mohamed-sifaoui.com/article-18190326.html

Publié dans Laïcité - religions