Bonjour !

 

 

      portraits nadia 2011 220

Recherche

Agenda

Le 19 septembre à 19h: Présentation de mon livre "La neutralité n'est pas neutre" à l'assemblée citoyenne du Mouvement de Gauche, Fontaine L'Evêque, taverne Le Richelieu
Le 23 septembre à 19h30: Prticipation à une conférence débat organisée à l'ULB par le Cercle du libre examen sur le thème "Laïcité et diversité font-elles bon ménage ?" avec Pierre Galand, Mehmet Saygin et Marc Jacquemain. Infos: https://www.facebook.com/events/560632677326604/
Le 15 octobre à 14h: Conférence "La neutralité n'est pas neutre"  UMONS boulevard Dolez 31 
Le 18 octobre à 20h: Maison de la Laïcité de Colfontaine - conférence sur « La Laicité au XXIème siècle ».

Texte Libre

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:53

A l’heure où j’écris ces lignes, Dieudonné se prépare à entrer en scène pour une conférence-spectacle sur le thème de la liberté d’expression. Une soirée dont on peu craindre le pire – à moins que ce ne soit le meilleur ?

 

Dans un premier temps, le bourgmestre de Saint-Josse, commune où se situe le centre Marignan où Dieudonné donnera finalement son spectacle, avait interdit ce dernier. Pour des raisons assez curieuses d’ailleurs, puisqu’il invoquait le maintien de l’ordre public, lequel risquerait d’être menacé par la présence de l’ « humoriste » dans une commune qui abrite à la fois le siège du Vlaams Belang et pas moins de 153 nationalités différentes.

Le Conseil d’Etat, saisi dans un recours en extrême urgence, a quant à lui décidé qu’il n’y avait pas lieu d’interdire le spectacle de Dieudonné.

 

Pourtant, les précédents coups d’éclat de Dieudonné ne laissent désormais aucun doute sur les idées du personnage. Si ses plaisanteries un peu « limite » ont pu longtemps bénéficier du doute, depuis le salut hitlérien exécuté chez Fogiel par un Dieudonné déguisé en Juif orthodoxe, puis sa remise d’un « prix de l'infréquentabilité et de l'insolence » au négationniste Faurisson sur scène – par un technicien de son équipe déguisée en déporté juif – le doute n’est plus permis : Dieudonné a décidément glissé de la critique légitime de l’Etat hébreu à l’antisémitisme le plus odieux. Sans doute est-ce là un de ses points communs avec son ami Le Pen, qu’il n’avait pas hésité, impact médiatique oblige, à présenter comme le parrain de sa fille. Un énorme canular qui laisse néanmoins des traces, dès lors que Le Pen s’est volontiers prêté à cette mascarade, ce qui en dit long sur les liens qui unissent les deux hommes.

 

Dieudonné se produira donc, nonobstant son lourd passé – y compris judiciaire, puisqu’il a déjà été condamné en 2007 à 7.000 euros d'amende pour diffamation publique à caractère racial, une sanction qui fut confirmée en appel en 2008.

Une décision qui, si elle ne peut qu’interpeler tous ceux que le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ne laissent pas indifférents, permettra peut-être de « coincer » Dieudonné pour infraction aux lois belges en la matière. Oserais-je dire que je l’espère ?

Partager cet article

commentaires

pollux 31/03/2009

Il est interressant de constater que Dieudonné pense que la shoa est le pretexte à la réalisation du sionisme, d'une part, et que d'autre part, en invitant Faurisson et le faisant symboliquement décorer, fait l'apologie du négationisme. Mais c'est un mode de fonctionnement de l'antisémitisme de reprocher aux juifs tout et son contraire. Ils sont réputés avoir inventé le communisme et d'être à l'origine du capitalisme.Ils sont décrits comme petits et brun par les uns, grands blonds aux yeux bleus par les autres. Contrairement au racisme, Les ressorts de l'antisémitisme echappent à tout aspect rationnel. Je pense que dieudonné à pratiquement crée en france l'antisémitisme noir. je pense qu'il à contribué à créer la tribu "k" et Fofana.Je crois que la bonne technique serait de lui faire un procés à chaque dérapage légalement condamnable, et l'etrangler financièrement, de ce fait.( Il doit 46000 euro à P.Bruel, il me semble pour diffamation).

tone 01/04/2009

Et Louis de nous sortir un faux notoire attribué à King par le lobby sioniste.

Louis 01/04/2009

J’ai trouvé le texte de King sur le net avec la référence suivante : Extrait de M.L. King Jr., "Letter to an Anti-Zionist Friend," - Saturday Review_XLVII (Aug. 1967), p. 76. Reprinted in M.L. King Jr., This I Believe: Selections from the Writings of Dr. Martin Luther King Jr.
qui me paraissait tout à fait crédible étant donné les liens étroits entre les  communauté juives  et noires durant la période de luttes pour les droits civiques. Voir :
1)http://www.socialaction.com/issues/human_civil/MartinLutherKingDay/JewsandCivilRights.shtml
 
2)http://en.wikipedia.org/wiki/American_Civil_Rights_Movement_(1955-1968)#American_Jewish_community_and_the_Civil_Rights_movement
3)http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_droits_civiques_aux_%C3%89tats-Unis_de_1896_%C3%A0_1954#La_Communaut.C3.A9_juive_am.C3.A9ricaine_et_le_mouvement_des_droits_civiques.
La citation de King est mise en doute par certains. Ce qui reste incontestable c’est la participation très importante des Juifs à la lutte pour les droits civiques.
Par ailleurs en Belgique ce sont les socialistes Emil Kir et Laurette Onkelinx notamment qui s’opposent à la reconnaissance juridique du « soi-disant »  génocide des Arméniens, comme le dit Kir. Ce que l’historien juif Maxime Steinberg, spécialiste de la Shoah,  dénonce dans une interview.
Pour finir on ne peut que s’étonner  de ce que le grand défenseur des Africains que prétend être Dieudonné n’ai semble-t-il pas trouver le temps de consacrer ne fut ce qu’une minute à la défense des Noirs du Soudan.
 
 
 

Louis 03/04/2009

J’ai écouté ce matin une émission sur France Culture consacrée à la Lybie de Khadafi.
Cela m’a fait penser à la note consacrée à Dieudonné sur ce blog. Pourquoi, parce qu’Antoine Sfeir y a évoqué le mépris dans lequel tant les classes dirigeantes et  les populations  arabes tiennent les Noirs d’Afrique subsaharienne. Le terme qu’ils utilisent pour les désigner est le mot arabe « esclave ».  Sfeir a par ailleurs évoqué les pogroms dont des Africains ont été victimes en Libye ces dernières années.
Cela m’a fait penser au fait que Dieudonné, cet étrange défenseur des Noirs, a évoqué le seul rôle des juifs en tant qu’esclavagistes, alors que toute personne ayant un peu étudié la question sait que les juifs ne détenaient en tant que tels  aucun pouvoir ni dans le monde chrétien ni dans le monde islamique où ils faisaient au contraire l’objet de persécutions constantes.  Or ce sont ces mondes là qui ont organisé la traite tant transatlantique que transaharienne  ainsi qu’à travers l’océan indien. Aujourd’hui encore l’esclavage des Noirs continue à exister ouvertement en Mauritanie et au Soudan et d’une manière plus discrète  dans les pays du Golfe et même au Liban.    

Noisette 25/04/2009

Hello Nadia,Très intéressant ton blog : je l'ai mis en lien sur le mien ! En ce qui concerne cet article en particulier, je partage également l'avis de Sophie concernant l'interdiction de la censure a priori. J'en profite pour saluer ta fidélité à tes idéaux et ton ouverture au dialogue.

Articles Récents

Accueil

Ce blog se veut, entre autres choses,  un espace de libre critique des tentatives d'immixtions du religieux dans le champ du politique - de la res publica -, partant du principe que seule la laïcité de l'Etat permet la coexistence de diverses sensibilités philosophiques et religieuses, sans qu'aucune d'elles ne prétende écraser les autres. Ni religion d'Etat, ni athéisme d'Etat, mais la conviction que nos options religieuses et philosophiques sont affaire privée, au même titre que notre sexualité.
Comme fil conducteur, l'humanisme, qui récuse l'enfermement de qui que ce soit dans des catégories qu'il n'a pas choisies, au nom de sa sacro-sainte appartenance à la communauté, quelle qu'elle soit.

Mes bouquins

fichuvoile-f6f88

 

 

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog