Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

 

 

      portraits nadia 2011 220

Recherche

Texte Libre

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:53

A l’heure où j’écris ces lignes, Dieudonné se prépare à entrer en scène pour une conférence-spectacle sur le thème de la liberté d’expression. Une soirée dont on peu craindre le pire – à moins que ce ne soit le meilleur ?

 

Dans un premier temps, le bourgmestre de Saint-Josse, commune où se situe le centre Marignan où Dieudonné donnera finalement son spectacle, avait interdit ce dernier. Pour des raisons assez curieuses d’ailleurs, puisqu’il invoquait le maintien de l’ordre public, lequel risquerait d’être menacé par la présence de l’ « humoriste » dans une commune qui abrite à la fois le siège du Vlaams Belang et pas moins de 153 nationalités différentes.

Le Conseil d’Etat, saisi dans un recours en extrême urgence, a quant à lui décidé qu’il n’y avait pas lieu d’interdire le spectacle de Dieudonné.

 

Pourtant, les précédents coups d’éclat de Dieudonné ne laissent désormais aucun doute sur les idées du personnage. Si ses plaisanteries un peu « limite » ont pu longtemps bénéficier du doute, depuis le salut hitlérien exécuté chez Fogiel par un Dieudonné déguisé en Juif orthodoxe, puis sa remise d’un « prix de l'infréquentabilité et de l'insolence » au négationniste Faurisson sur scène – par un technicien de son équipe déguisée en déporté juif – le doute n’est plus permis : Dieudonné a décidément glissé de la critique légitime de l’Etat hébreu à l’antisémitisme le plus odieux. Sans doute est-ce là un de ses points communs avec son ami Le Pen, qu’il n’avait pas hésité, impact médiatique oblige, à présenter comme le parrain de sa fille. Un énorme canular qui laisse néanmoins des traces, dès lors que Le Pen s’est volontiers prêté à cette mascarade, ce qui en dit long sur les liens qui unissent les deux hommes.

 

Dieudonné se produira donc, nonobstant son lourd passé – y compris judiciaire, puisqu’il a déjà été condamné en 2007 à 7.000 euros d'amende pour diffamation publique à caractère racial, une sanction qui fut confirmée en appel en 2008.

Une décision qui, si elle ne peut qu’interpeler tous ceux que le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ne laissent pas indifférents, permettra peut-être de « coincer » Dieudonné pour infraction aux lois belges en la matière. Oserais-je dire que je l’espère ?

Partager cet article

Published by Nadia Geerts - dans Antifascisme - antiracisme

Articles Récents

Accueil

Ce blog se veut, entre autres choses,  un espace de libre critique des tentatives d'immixtions du religieux dans le champ du politique - de la res publica -, partant du principe que seule la laïcité de l'Etat permet la coexistence de diverses sensibilités philosophiques et religieuses, sans qu'aucune d'elles ne prétende écraser les autres. Ni religion d'Etat, ni athéisme d'Etat, mais la conviction que nos options religieuses et philosophiques sont affaire privée, au même titre que notre sexualité.
Comme fil conducteur, l'humanisme, qui récuse l'enfermement de qui que ce soit dans des catégories qu'il n'a pas choisies, au nom de sa sacro-sainte appartenance à la communauté, quelle qu'elle soit.

Mes bouquins

fichuvoile-f6f88