Dison: un témoignage

Publié le par Nadia Geerts

Je republie ici un commentaire, reçu d'une enseignante de Dison, qui me semble avoir le mérite d'être ancré dans le concret et de dépeindre très précisément la réalité vécue dans cette école du fait d'une minorité d'extrémistes. Ce témoignage confirme ce que je dis depuis longtemps, à savoir que derrière la revendication du port du voile, c'est de toute une mise en question des fondements de la vie scolaire, et plus largement de la vie en société qu'il est question.
Je signale également que le Collège communal de Dison a voté hier à l’unanimité l’exclusion définitive des fillettes dont les parents refusaient de se plier au règlement d'ordre intérieur, qui interdit dorénavant le port de tout signe religieux.


Les écoles de Dison font beaucoup parler d’elles en ce moment. Tout le débat se centre sur une interrogation : doit-on ou non interdire le voile à l’école ?
En tant qu'enseignante, je voudrais relater ce que nous vivons dans nos classes maternelles et primaires avec certains musulmans extrémistes concernant leurs fillettes:

-  refus que les filles enlèvent leur voile même au cours de gymnastique

-  refus qu'elles suivent les cours de natation 

-  intervention du père pour que les filles ne soient pas assises à côté d'un garçon en classe

-  refus par l'enfant de colorier un dessin car il s'agit d'un cochon!!!

-  refus de participer aux spectacles scolaires (interdiction de monter sur scène). Les enfants doivent donc regarder les répétitions sans pouvoir y participer!

-  interdiction de participer aux voyages scolaires or une participation de 90 % est indispensable pour pouvoir organiser un voyage. Comment réagiront les parents des autres élèves si toute la classe est pénalisée (ou tous les élèves de la Commune si c'est un voyage commun) ?

-  refus par le père de serrer la main aux enseignantes et à la Directrice

- refus par un enfant de 1ère primaire d'écrire une addition car il y voit le signe de "Jésus"

- refus de l'autorité des enseignants et de la Direction

- refus de signer les notes du journal de classe quand ce qu’il y lit ne lui convient pas.

Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive !

Je tiens toutefois à préciser que les faits relatés ne concernent que quelques familles et qu’il y a dans notre école un grand respect de toutes les cultures. La « multi culturalité » est une grande richesse et plusieurs projets ont été réalisés sur ce thème avec une participation active des parents. 

 

 

Publié dans Laïcité - religions