Haro sur la RTBF ?

Publié le par Nadia Geerts

Ils me font bien rire, à faire tout un foin autour de ce docu-fiction de la RTBF.

Bon d'accord, faire croire à la déclaration d'indépendance de la Flandre n'était peut-être pas de très bon goût ,et il y a sans doute des pauvres gens qui ont eu la toute grosse émotion de leur vie hier soir.

Mais de là à brandir le fait qu'"on ne joue pas avec les institutions belges !" Comme si on avait enfreint un tabou fondamental ! De là à réclamer le lynchage des journalistes "coupables" d'avoir manigancé une gigantesque blague de potache !

Finalement, au-delà de la question - importante, évidemment - de la déontologie journalistique, de "jusqu'où peut-on aller pour susciter une réaction ?" - de l'éducation des médias, en quelque sorte -, se pose à mon sens celle de l'éducation aux médias: faire preuve d'esprit critique, c'est aussi recouper ses sources. Quoi de plus facile à cette époque hypermédiatique: il suffisait hier soir de zapper, d'allumer la radio, de surfer sur internet, pour se rendre compte que les autres chaînes continuaient inlassablement à diffuser leurs âneries habituelles, et que le seul indice qu'il se passait bel et bien quelque chose de curieux en Belgique était la saturation des serveurs internet !

Beaucoup de téléspectateurs ulcérés vilipendent aujourd'hui la RTBF, disant que jamais plus ils ne lui feront confiance. Et bien là, je dis "Bravo !" à la RTBF, même si ce n'est sans doute qu'un effet collatéral de son docu-fiction: si elle a réussi ne serait-ce qu'à nous rappeler de nous méfier de ce que racontent les médias, de ne jamais nous dispenser de penser par nous-mêmes, elle a accompli hier du tout grand journalisme.

 

 

Une pétition de soutien aux journalistes de la RTBF qui ont réalisé ce docu-fiction est disponible en ligne: http://www.petitiononline.com/rtbf1312/

Voir aussi à ce propos le communiqué de presse du Cercle républicain: http://www.crk.be/F/actualites.php

Publié dans Société