Exit Laurent, ouf !

Publié le par Nadia Geerts

L'affaire Laurent paraît entrer dans une phase d'accalmie. Ouf ! C'est que je commençais à me lasser d'entendre les Balace, Laporte, Cannuyer, De Decker et consorts s'apitoyer sur le sort du malheureux prince lynché par les médias, abandonné par sa famille et qui plus est interdit de se défendre. Et puis, ce blog tendait à devenir une annexe du site du Cercle républicain, ce qui n'était pas le but au départ.

Je reviens donc à d'autres de mes préoccupations. La lutte contre l'extrême droite d'abord, avec un article sur la création du groupe Identité-Tradition-Souveraineté (tout un programme !) au Parlement européen. Un groupe qui a pu se constituer grâce à l'entrée de la Bulgarie et (surtout) de la Roumanie dans l'Union européenne, et dont les valeurs s'axent clairement autour des valeurs chrétiennes et familiales les plus traditonnelles: http://www.resistances.be/edeurop.html. Sans même parler d'une idéologie nauséabonde évidemment... L'article dont je vous parlais récemment, consacré à la nouvelle campagne présidentielle de Le Pen, est lui paru dans le Journal du Mardi de ce 16 janvier. Il est également possible de le lire ici: http://www.journaldumardi.be/index.php?option=com_content&task=view&id=1514&Itemid=52

Le retour dans l'actualité de la question du voile à l'école ensuite, avec la décision du collège communal anversois d'interdire le port de signes extérieurs de convictions personnelles. La Libre Belgique a consacré un dossier à cette question aujourd'hui.
Le port du voile, à l'école cette fois, sera par ailleurs le sujet de la conférence que je donnerai au CCLJ ce vendredi 19 janvier. Tous les détails ici:
http://www.cclj.be/. Et le vendredi suivant, une conférence de Fatoumata Sidibe, présidente de Ni Pute Ni Soumise Belgique, sur le thème: "

Publié dans Société