Cachez ce sein...

Publié le par Nadia Geerts

Sous le titre (que j'espère très mal choisi) "Les musulmans britanniques veulent que l'école s'adapte à la "morale islamique"", Le Monde de ce 23 février se fait l'écho des revendications présentées par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) dans un rapport de 72 pages.

A en croire le MCB, certaines écoles se sont pas suffsemment "réceptives aux revendications légitimes et raisonnables des parents et des enfants musulmans quant à leurs préoccupations dictées par la foi". Voyons donc ce que sont ces "revendications légitimes et raisonnables":

- le droit pour les jeunes filles de porter à tout moment le foulard islamique ou le jilbab (longue robe descendant jusqu'aux chevilles), y compris lors des cours d'éducation physique;

- la suppression de la mixité dans les sports impliquant des contacts physiques (basket, football), mais aussi dans les cours de natation, car cela est "inacceptable pour des raisons de décence";

- la dispense de douche après le sport si cela implique que les élèves soient nus les uns devant les autres;

- la dispense des cours de danse éventuels: la danse, qui "n'est pas une activité normale pour la plupart des familles musulmanes", "n'est pas compatible avec les exigences de la pudeur islamique, car elle peut revêtir des connotations et adresser des messages sexuels";

- l'éducation sexuelle doit être faite par un professeur du même sexe que les élèves et sans recours à les objets ou schémas représentant les organes génitaux, car ces méthodes "encouragent un comportement moralement inaccepable".

J'ose espérer que ce n'est pas là ce que veulent "les musulmans britanniques", et qu'il ne s'agit une fois de plus que de l'expression du rapport pathologique de certains intégristes au corps et à la sexualité.

Pour moi, ce qui est "inacceptable pour des raisons de décence" et "moralement inacceptable", c'est ce catalogue de revendications qui ne sont rien d'autre qu'une mise en cause radicale de la mixité, qu'elle soit d'ailleurs culturelle ou sexuelle: ce que veut le MCB, c'est ni plus ni moins qu'un traitement différencié (on n'ose ici parler de privilège !) pour les élèves musulmans. Pas de doute, ce MCB, par ailleurs interlocuteur privilégié de Tony Blair pour les affaires musulmanes, nous prépare une belle société multiculturelle... pleine d'obsédés et de frustrés qui verront des manoeuvres sexuelles (sexuelles, donc malsaines) dans tout match de basket ou de la lubricité dans tout thé dansant un dimanche après-midi, et seront eux-mêmes submergés par leurs "honteuses pulsions" à la vue de la moindre cheville, du moindre cheveu dénoué, ou du moindre corps humain dénudé, fût-il du même sexe et innocemment occupé à se savonner après un bon match de foot. Sans même parler des livres d'anatomie, des gravures érotiques (aïe ! je sens que je vais reparler du Kama Sutra...) ou des distributeurs de préservatifs, véritables perches tendues à la bête luxurieuse qui sommeille en chacun d'entre nous.

Mais bon, sans doute qu'une fois de plus je n'ai rien compris, n'étant au fond qu'une triste représentante de notre société occidentale dépravée, vautrée en permanence dans le stupre et la fornication (la société, pas moi !).

Publié dans Laïcité - religions