Carnets de lecture

Publié le par Nadia Geerts

La burqa ? Selon le président du MRAX, ça n’existe pas en Belgique. Et pourtant… Pourtant, c’est bel et bien l’histoire d’une jeune femme contrainte de porter la burqa en Belgique que nous raconte Karima dans son dernier livre, relation d'une histoire vraie, Burqa, la révolte d’Aïcha.

Aïcha a grandi au Maroc. Ses parents, bien que pauvres, ont voulu le meilleur pour elle : les études et la liberté. Tout irait pour le mieux pour elle si elle ne rencontrait un jeune homme belgo-marocain, en vacances au Maroc. On devine la suite : la grande histoire d’amour, la demande en mariage, la venue en Belgique. Et là, c’est un autre homme qu’Aïcha découvre. Tyrannique, violent, prêt à tout pour que sa femme lui soit pleinement soumise. La burqa, dans ce contexte, n’est qu’une manière parmi d’autres de s’assurer le contrôle total sur elle.

Aïcha, femme libre au Maroc, devient esclave en Belgique. Jamais elle ne pourra terminer ses études de médecine, entamées à Tanger. Pendant vingt années, son univers se réduira à ses deux enfants, seule lueur dans son enfer. Une lueur d’où sortira, finalement, la liberté.

 

Burqa, la révolte d’Aïcha est un livre bouleversant, mais aussi révoltant. Un livre qui devrait ouvrir les yeux de ceux et celles pour qui la burqa n’est qu’un vêtement comme les autres et l’islamisme un fantasme d’islamophobes.

 

 

Pour ceux-là également, mais aussi pour tous ceux qui aiment les lectures joyeusement revigorantes et délicieusement subversives, une autre lecture s’impose : celle du pamphlet de Claude Demelenne et Alain Destexhe, Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac. Il  y a quelques mois, les deux auteurs étaient victimes d’une plainte pour incitation à la haine religieuse suite à leur carte blanche « Voile : où sont les progressistes ?, plainte déposée auprès du Centre pour l’égalité des chances par Abdelghani  Ben Moussa, coordinateur du groupe « Vigilance musulmane ». Aujourd’hui, ils remettent ça, nullement impressionnés par les tentatives d’intimidation des vigiles de la pensée. Et dénoncent l’attitude d’une certaine gauche qui pactise avec l’islamisme, quand elle ne refuse pas de le voir. C’est sûr, voilà un livre qui ne plaira pas à tout le monde. Puisse-t-il du moins en faire réfléchir certains, adeptes des indignations sélectives et de l’aveuglement volontaire.

 

 

Claude Demelenne et Alain Destexhe présenteront leur livre lors d’une conférence le mardi 27 octobre à 20h00 au siège du MR, 84-86 avenue de la Toison d'Or à 1060 Bruxelles (veuillez confirmer votre présence en téléphonant au 02/501.77.07)

 

 

Karima, Burqa, la révolte d’Aïcha, Luc Pire, 2009

Claude Demelenne et Alain Destexhe, Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac, Le Cerisier, 2009

 

Publié dans Société