Bonjour !

 

 

      portraits nadia 2011 220

Recherche

Agenda

Le 19 septembre à 19h: Présentation de mon livre "La neutralité n'est pas neutre" à l'assemblée citoyenne du Mouvement de Gauche, Fontaine L'Evêque, taverne Le Richelieu
Le 23 septembre à 19h30: Prticipation à une conférence débat organisée à l'ULB par le Cercle du libre examen sur le thème "Laïcité et diversité font-elles bon ménage ?" avec Pierre Galand, Mehmet Saygin et Marc Jacquemain. Infos: https://www.facebook.com/events/560632677326604/
Le 15 octobre à 14h: Conférence "La neutralité n'est pas neutre"  UMONS boulevard Dolez 31 
Le 18 octobre à 20h: Maison de la Laïcité de Colfontaine - conférence sur « La Laicité au XXIème siècle ».

Texte Libre

/ / /

Licenciée et agrégée en philosophie (Université libre de Bruxelles – 1991).

De 1992 à 2008, professeur de morale non confessionnelle dans les écoles secondaires de la Ville de Bruxelles (enseignement secondaire inférieur et supérieur, général, technique et professionnel).

Depuis 2009, maître-assistante en philosophie et en morale à la Haute école de Bruxelles, catégorie pédagogique (Defré).

 

De 2000 à 2010, présidente du Cercle républicain (CRK asbl).

De 2001 à 2010: membre de l’équipe de RésistanceS, le web-journal de l’observatoire belge de l’extrême droite.

Depuis 2007 : initiatrice du R.A.P.P.E.L. (Réseau d’Actions pour la Promotion d’un Etat laïque).
Depuis 2009: membre du comité de rédaction et de lecture de la revue Prochoix. 


Auteur de

Baudouin sans auréole (Labor 2003)

L’école à l’épreuve du voile (Labor 2006)

Fichu voile ! (Luc Pire 2010)

Ecole, profs, élèves: La neutralité n'est pas neutre ! (La Muette 2012)

Et si on en remettait une couche ? (La Renaissance du Livre, 2014)

 

A publié sous sa direction

La laïcité à l’épreuve du XXIè siècle (Luc Pire 2009)

 

A collaboré à

Les assises de l'interculturalité, sous la direction de Marie-Claire Foblets et Jean-Philippe Schreiber (Larcier, 2013)

Partager cette page

Published by

Articles Récents

Accueil

Ce blog se veut, entre autres choses,  un espace de libre critique des tentatives d'immixtions du religieux dans le champ du politique - de la res publica -, partant du principe que seule la laïcité de l'Etat permet la coexistence de diverses sensibilités philosophiques et religieuses, sans qu'aucune d'elles ne prétende écraser les autres. Ni religion d'Etat, ni athéisme d'Etat, mais la conviction que nos options religieuses et philosophiques sont affaire privée, au même titre que notre sexualité.
Comme fil conducteur, l'humanisme, qui récuse l'enfermement de qui que ce soit dans des catégories qu'il n'a pas choisies, au nom de sa sacro-sainte appartenance à la communauté, quelle qu'elle soit.

Mes bouquins

fichuvoile-f6f88

 

 

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog