Pensée binaire

Publié le par Nadia Geerts

A l'époque où mon nom n'était associé qu'au Cercle républicain, je recevais régulièrement des avertissements de gens qui, plutôt que de prendre position pour ou contre l'institution monarchique, préféraient m'accuser de "faire le jeu" de l'extrême droite. Combien de fois n'a-t-on pas ainsi attiré doctement mon attention sur le fait que "Le Vlaams Blok/Belang aussi était républicain" ?!  Ce à quoi j'ai toujours répondu très patiemment des choses dans le genre de celle-ci: http://www.crk.be/F/etrerepublicain.php.

Aujourd'hui que mon nom est également associé à un livre plaidant contre le port du voile à l'école, voilà qu'on m'accuse à nouveau de "faire le jeu" de l'extrême droite. J'en conviens, c'est pas demain la veille qu'on verra Philippe Dewinter défiler en brandissant des calicots du genre "Le voile, c'est mon choix, c'est mon droit"(1). Et il y a peut-être quelques fachos qui confondent - comme bien d'autres d'ailleurs - exclusion du voile et exclusion des filles voilées, et qui rêvent déjà d'affréter des charters...

Mais si être républicain et opposé au port d'un signe d'appartenance religieuse discriminatoire envers des jeunes filles mineures - et ici chaque mot est important ! -, c'est "faire le jeu" de l'extrême droite, qu'est-ce qu'être progressiste ?

Est-ce être monarchiste - "de raison", j'oubliais ! -, voir d'un oeil plein de bienveillante sollicitude les mises en cause de la mixité au nom de la religion, laisser les fillettes et adolescentes aux mains des barbus sous prétexte qu'"il est interdit d'interdire", et se montrer tout à fait disposé à faire copain-copain avec les pires intégristes liberticides, pourvu qu'ils s'appellent Mohammed et/ou soient musulmans ?

Dites les gars, et si on se remettait à penser sans oeillières ? J'ai comme l'impression qu'il y a urgence, et que le système binaire, ça réussit aux ordinateurs, mais nettement moins à l'intelligence humaine...

Allez, le truc marrant dans tout ça, c'est qu'il n'y a guère plus que l'extrême droite la plus crétine pour me croire crypto-communiste...

 

 

 

(1) Quoique: dans quelle mesure le repli communautaire ne constitue-t-il pas le fond de commerce des partis d'extrême droite ? Quel score ferait demain le Vlaams Belang sans les "affaires" du voile,  les piscines non mixtes, les abattages rituels, les mosquées islamistes, les quartiers et écoles ghettos, etc.?

On m'objectera que ces "affaires", c'est "nous" qui les créons. Pas sûr: en France, les deux jeunes filles à avoir lancé "l'affaire du voile", Alma et Lila Lévi, ont refusé l'offre de compromis qui leur était faite par leur établissement: elles auraient dû accepter de ne porter qu'un "petit" voile, découvrant... leurs lobes d'oreille ! Et en Belgique, les règlements scolaires qui ont toujours interdit le port de tout couvre-chef, par exemple, ou de tout signe d'appartenance religieuse, sont aujourd'hui mis en cause au nom de la liberté religieuse. Alors ?

Publié dans Société